Méthodologie 6 : Regarder vers l’avenir

Introduction

Dans cette méthodologie, nous nous penchons sur la question de la gestion de la carrière pour les emplois de demain ! Nous vivons dans un climat où « un travail pour la vie » n’est pas une évidence. Lors de la formation des étudiants en formation professionnelle aujourd’hui, il est important de leur montrer les perspectives possibles qui sont disponibles au sein d’une entreprise spécifique ou dans le secteur afin qu’ils acquièrent les compétences nécessaires pour des emplois qui n’existent peut-être pas encore. Avoir cette vision à long terme aidera à inspirer et à motiver les étudiants. Donner aux étudiants la possibilité d’observer des collègues ou d’assister à des événements professionnels aidera à faciliter cela.

cases looking forward

Exemples de perspectives d’avenir – Emplois à l’avenir qui ont été mis à l’essai dans le cadre du projet VET@work

Lorsqu’un jeune commence à travailler, il n’est pas conscient des perspectives qui s’offrent à lui et des différents rôles qu’il peut jouer et différentes fonctions qu’il peut exercer. Cette approche vise à exposer les jeunes à un éventail de rôles-missions-fonctions professionnels au sein d’une organisation de leur choix.

Dans une entreprise du Herefordshire, en Angleterre, les apprentis ont l’occasion de se familiariser avec différentes missions grâce à un roulement entre les différents services de l’entreprise. Cela implique des périodes   d’immersion professionnelle dans différents lieu de l’entreprise. En règle générale, un étudiant peut passer entre 3 et 6 mois dans un département où il apprend à connaître les exigences, observer ses collègues et contribuer au flux de travail.

Préparation

Prestataire de formation
La sélection du bon candidat est primordiale. L’apprenti retenu passera 6 semaines à observer et à apprendre des rôles spécifiques. Le prestataire formation doit fournir autant d’informations que possible et assurer la liaison avec l’employeur pour confirmer les dispositions.

Employeur
Cela doit être organisé avec beaucoup de soin. L’apprenti rejoindra des équipes où il y a du travail à accomplir, tout en lui permettant de faire l’expérience d’une gamme d’activités au sein de l’entreprise. Cette expérience doit être organisée avec le personnel clé qui aide à encadrer les apprentis

Les étudiants doivent être prêts à aller dans différents départements et à faire l’expérience de toutes les activités présentées. Bien que cela puisse être considéré comme de l’observation, l’apprenti doit ajouter de la valeur à l’entreprise et contribuer aux productions de l’entreprise.

Mise en œuvre

Le centre de formation
Le centre doit rester en contact régulier avec l’employeur et l’étudiant pour s’assurer que le planning fonctionne et qu’il reçoit des commentaires positifs.

Employeur
Il est important que tout le personnel concerné sache ce que l’on attend de l’étudiant lorsqu’il se trouve dans un département particulier. Le travail doit être organisé de manière à fournir une vue globale de l’entreprise et une gamme d’activités représentatives de l’emploi dans chaque domaine.

Étudiants
Les étudiants ont l’occasion de faire l’expérience d’un large éventail de compétences et sont évalués en cours de route pour recueillir des commentaires. À la fin de chaque rotation, l’étudiant reçoit des commentaires et fournit également ses réflexions sur son rôle au travail et sur la façon dont il aime travailler.

Après l’événement

Le centre de formation
Le centre doit établir une liaison avec l’employeur et l’étudiant pour recueillir des commentaires sur le processus, ce qui s’est bien passé et ce qui pourrait être amélioré pour les futurs apprentis.

Employeur
Les employeurs doivent fournir des commentaires constructifs sur l’étudiant et sur le processus afin de permettre des améliorations.

Étudiants
Les situations sont évaluées et l’étudiant a une connaissance plus large pour identifier les opportunités d’emploi au fur et à mesure que les places se libèrent.

Recommandations

Cette approche n’est pas pour tout le monde – employeurs et étudiants. Cela nécessite un travail important de planification et de préparation. Tous les services doivent adhérer au processus et être prêts à soutenir et à encadrer l’étudiant dans son domaine d’activité.

Il faut reconnaître que pour tirer le meilleur parti du stage, un apprenti doit être considéré comme un membre supplémentaire de l’équipe, sans nécessairement occuper un rôle clé, faute de quoi il ne pourra pas effectuer de roulement après son séjour dans ce service.

Les Pays-Bas sont fortement axés sur l’innovation et le développement technologique. De là, non seulement de nouvelles techniques apparaissent, mais aussi de nouvelles disciplines, professions et fonctions. Une usine est située à Harderwijk qui robotise les processus logistiques. Ils construisent des robots pour, entre autres, l’industrie automobile et les systèmes de stockage. Dans le développement, la production et l’exploitation de robots, diverses disciplines se rencontrent telles que la mécatronique et l’informatique, complétées par des connaissances et des compétences très spécifiques. Un tout nouveau domaine a émergé avec la robotisation. De cette question, entre autres choses, le Pacte Technologique est né. Les entreprises et les établissements d’enseignement travaillent ensemble à l’élaboration de nouveaux programmes.

Préparation

Prestataire de formation
Le prestataire doit être ouvert à la contribution de l’employeur. Après tout, il est l’expert de ces métiers d’avenir. En collaboration avec l’employeur, le prestataire examine quels éléments de base des formations existants doivent être utilisées et quels modules supplémentaires sont nécessaires et doivent être développés. De plus, une accréditation est requise pour réaliser un programme officiellement reconnu. Le prestataire de formation possède les connaissances et les compétences nécessaires à cet effet.

Employeur
L’employeur fournit des connaissances professionnelles nécessaires issues de la pratique. Quels sont les éléments importants et les compétences qui doivent être intégrés à la formation ? Quels sont les niveaux de formation nécessaires à la pratique. Dans la formation à la robotisation, 4 niveaux sont définis : Coordinateur robotique, Technicien robotique, Ingénieur robotique, Ingénieur système robotique. Allant du niveau MBO 4 à MS2.

Étudiants
Dans le domaine de la robotisation, le travail se fait souvent  par projets et en équipe. Les étudiants doivent être bien préparés et être capables de travailler en autonomie au sein d’équipes autogérées.

Mise en œuvre

Prestataire de formation
Il est important de maintenir un bon et régulier contact avec l’employeur. Il s’agit d’affiner au mieux les programmes théoriques et pratiques et, si possible, de les faire se dérouler au sein de l’entreprise. L’école assure un bon encadrement individuel de l’étudiant.

Employeur
L’employeur a mis en place un circuit interne dans lequel diverses configurations de test sont réalisées. Ceux-ci sont utilisés pour le développement de nouvelles techniques et applications. Ce circuit offre également un espace aux étudiants pour réaliser des projets. Ce faisant, ils reçoivent le soutien des spécialistes qui travaillent au sein de l’entreprise.

Étudiants
Travailler par projet en équipe à l’intérieur et à l’extérieur du centre de formation et de l’entreprise.

Après l’évènement

Prestataire de formation professionnelle
Restez en contact avec l’employeur et évaluez les résultats. Continuez d’adapter le programme aux nouveaux changements technologiques et aux nouvelles connaissances.

Employeur
Restez en contact avec les formateurs et évaluez les résultats. Continuez d’informer le prestataire de formation des nouveaux développements, perspectives technologiques et nouvelles idées.

Étudiants
Les étudiants sont formés à des métiers futurs d’avenir. Des métiers qui vont continuer à se développer fortement. Il est donc important que les étudiants soient préparés à apprendre tout au long de leur vie, même après leur diplôme.

Recommandations

En tant que branches professionnelles, contactez également les écoles et travaillez ensemble sur de nouveaux programmes de formation pour les métiers du futur.

Retour haut de page