Quelques conseils sur ce qu’il faut éviter lors de la création d’une collaboration entre le prestataire de formation professionnelle et l’employeur.

VET@WORK 404 page building collaboration

Penser que l’employeur est là pour fournir une expérience professionnelle et qu’il doit être reconnaissant de la collaboration est une mauvaise approche pour établir une relation à long terme. Il s’agit d’un partenariat d’égal à égal et vous devez respecter le temps et les efforts fournis par l’employeur.

Ne pas se préparer avant la première réunion semble être non professionnel et désintéressé. Vous devez vous préparer à la réunion, effectuer des recherches sur l’entreprise et le secteur ainsi que sur les attendus des étudiants.

Il est important d’être franc sur les intentions et les exigences d’une expérience en milieu professionnel. Il n’y a rien de pire qu’un employeur qui n’est pas au courant des attendus de formation et qui commente : « On ne m’a jamais dit cela ».

Il se peut que vous ayez une idée préconçue sur le type de collaboration que vous recherchez, mais il est important d’être ouvert d’esprit et d’écouter les besoins de toutes les parties. Une collaboration réussie consiste à répondre aux besoins de toutes les personnes impliquées.

Une collaboration réussie repose sur la confiance et le respect. Si vous dites que vous allez faire quelque chose, assurez-vous de donner suite. De même, ne promettez pas quelque chose que vous ne pouvez pas livrer – soyez réaliste, honnête et fiable.

Les employeurs accordent de l’importance à leur temps, les longues réunions et les rendez-vous manqués peuvent nuire à la confiance dans une relation Respectez le temps de l’employeur, faites-en le meilleur usage en étant préparé et professionnel lors de vos prestations.

Les employeurs ont leur propre langage et leur propre terminologie technique dans leur milieu professionnel. Il en va de même pour les enseignants et les prestataires de formation. Si vous ne pouvez pas communiquer simplement sans jargon, vous perdrez votre employeur et la relation sera rompue. Dans la mesure du possible, utilisez un langage courant, expliquez les termes techniques  pour que tout le monde puisse suivre.

Dans la course pour obtenir un engagement collaboratif, il peut être facile d’ignorer certains des points négatifs et de les aborder plus tard. Cela peut conduire à des problèmes plus importants, alors assurez-vous de résoudre ces questions et de chercher des solutions dès le début.

Utiliser la collaboration  pour répondre à votre propre besoin peut être une solution à court terme et  non succès à long terme. Assurez-vous de vous mettre à la place des autres parties prenantes et de chercher à collaborer dans l’intérêt de tous. Veillez à utiliser une communication ouverte et soyez prêt à écouter le point de vue des autres. Les meilleures collaborations fonctionnent sur une base gagnant-gagnant.

Lorsque vous avez une collaboration nouvelle ou en développement, ne vous attendez pas à ce que tout soit parfait dès le début. Vous devez continuer à expliquer les exigences et maintenir un contact régulier pour apporter si nécessaire votre soutien. Commencez par de petites étapes et construisez des bases solides pour tout le monde. Veillez à fournir des informations et des retours positifs régulièrement pour créer une dynamique et mettre chacun en confiance.

Retour haut de page